M
E
N
U
Série Copte

Série Copte I

2019, aquarelle sur papier BFK Rives, 120 x 80 cm

© Mari Minato 2020 | Photo : bf
Série Copte

Série Copte III

2019, aquarelle et aluminium sur toile de jute, 110 x 90 cm

© Mari Minato 2020 | Photo : bf
Série Copte

Série Copte V, Bambins

2020, acrylique, encre et aluminium sur papier, dyptique, 41 x 64.2 cm

© Mari Minato 2020 | Photo : bf
Série Copte

Série Copte VIII

2020, acrylique, encre et aluminium sur papier, dyptique, 41 x 64.4 cm

© Mari Minato 2020 | Photo : bf

Série Copte

techniques variées, 2019 - 2020

Je me suis intéressée à la culture copte pour ses reliures, réalisées avec un seul fil : elle est considérée comme la plus ancienne technique pour assembler des feuillets (voir le livre d’artiste « Lettre à Victor Schœlcher »). Les objets des Egyptiens chrétiens orthodoxes sont liés à leur liturgie. J’ai constaté les influences qu’ont pu exercer sur les objets coptes la culture gréco-romaine puis, progressivement, la culture islamique. Leur écriture semble venir de l’ancien Egyptien, son origine plongerait également dans la culture phénicienne.

Les grecs les ont appelés « Αἴγυπτος / Aigyptos », les arabes leur ont donné le nom de qibṭ ou qubṭ, qui a ensuite été repris en latin : Coptes, les vrais Egyptiens. Ce peuple fait actuellement l’objet de discriminations et est devenu la cible du terrorisme.

© Mari Minato 2020 | photo : Baptiste François